Participer au financement de cette BD (à partir de 10€) sur Sandawe.com
La BD sera ensuite réalisée par les auteurs et commercialisée. Les édinautes toucheront 60% de leur investissement.
Sandawe.com est le premier éditeur BD basé sur le crowdfunding. Les BD sont directement financées par les lecteurs. Vous recevez des collectors, suivez la création de la BD et partagez les bénéfices !

samedi 1 août 2015

C'est avec un immense plaisir que nous apprenons l'ouverture du financement du tome 2 de "Les Damnés", dont le premier tome est actuellement disponible dans les bacs de votre libraire.


Le budget a été étudié au plus serré possible, afin de satisfaire toutes les parties (auteurs, éditeur, édinautes) avec une nouvelle grille de bonus qui devrait vous plaire. Même si j'ai déjà commencé à répondre à certains d'entre vous sur le forum, nous y reviendrons plus en détails dans nos discussions futures.


Nous espérons que les 370 édinautes de "Néora" (le premier tome) seront au rendez-vous pour ce nouvel opus, intitulé "Les émissaires"

Pour les nouveaux arrivants, rembobinons un peu, pour rappeler ce que sont les Damnés.
La série est pour l'instant prévue en trois tomes chez sandawe.com mais le concept fait qu'elle peut être étendue bien au-delà. Nous avons fait le choix de développer un one-shot par album, c'est-à-dire une aventure qui se termine au bout des 46 planches, avec un fil conducteur qui s'installe au fur et à mesure, à l'instar d'une série comme Thorgal. Chaque album peut donc être lu de manière indépendante les uns des autres, même si nous conseillons tout de même de les lire dans l'ordre.

Chaque tome axe son récit autour d'un des personnages des Damnés : Néora dans le premier et Toöt (l'homme tatoué) dans le second. Le troisième sera consacré à Hiram.

Les Damnés sont une bande de mercenaires donc chacun des membres est confronté à une malédiction qui lui est propre. Pour survivre, ils acceptent des missions périlleuses, et espèrent se libérer de leur sortilège. Hiram, le sorcier sombre, les guide dans cette tâche douloureuse.
L'univers développé ici, bien que moyenâgeux, est imaginaire. Le récit lorgne dans le médieval fantastique et flirte avec l'Héroic fantasy.

Nous sommes en ligne depuis quelques jours et nous avons atteint, grâce à 34 fidèles édinautes, le palier des 3%
Cette confiance que vous nous accordez, à nouveau, nous touche. Merci ! C'est un gage que vous avez apprécié le premier tome.

La voix est ouverte et le chemin tracé... Souhaitons-nous bonne chance !

lundi 9 mars 2015